L'OPINION INDÉPENDANTE - Maître France Charruyer : « La défense des libertés numériques est un enjeu majeur »

Associée fondatrice du cabinet ALTIJ , déléguée à l’innovation et au numérique auprès de l’Ordre des avocats de Toulouse, France Charruyer présente l’association Data Ring, engagée dans le partage de la culture numérique, qu’elle a créée avec le professeur Jean-Luc Sauron.

Qu’est-ce que l’association Data Ring et qui regroupe-t-elle ?

Depuis quatre ans, Data Ring regroupe des professionnels du droit – des avocats, des magistrats, des étudiants – ou des chefs d’entreprises qui sont dans l’écosystème de la data et du numérique. L’association promeut le partage des savoirs et de la culture numérique. C’est un enjeu concurrentiel de compétitivité des territoires et de souveraineté, L’association, depuis 2017, s’engage activement autour de la diffusion des savoirs, via des colloques, notamment à l’Assemblée nationale et au Sénat. En période de crise sanitaire, nous avons organisé la diffusion de manuels gratuits sur le télétravail à destination des PME, malmenées sur la période. Nous avons également mis en place depuis 2017 naturellement un tutorat informel avec nos étudiants du numérique, avec les universités dans lesquelles nous intervenons, en France et dans le bassin méditerranéen, à notre petite échelle. Pour vous donner un exemple, les DPO que j’ai contribué à former à l’Université Paris Dauphine (délégués à la protection des données) sont tous parfaitement aujourd’hui insérés professionnellement et sont tuteurs à leur tour. Confrontés à une avalanche de demandes depuis le confinement 1, 2 et sur la période incertaine à venir, nous avons souhaité structurer ce tutorat à destination plus largement des étudiants en droit, et/ou en numérique, afin de leur permettre de bénéficier d’une mise en relation avec des entreprises partenaires dans le cadre d’un mécanisme de mécénat de compétences entièrement bénévole.

Lire la suite