Skip to main content

« L’intelligence des usages » et des « actions »

Le numérique n’a pas de cartographie…. La technologie n’est pas neutre et l’État ne peut pas tout réguler, il nous appartient d’être « acteurs » de la 4e Révolution. Nous fabriquons le numérique et il nous fabrique aussi. 

Entre liberté et contrôle il faut arbitrer… Rétablir de la symétrie, de la confiance dans l’usage des NTIC est une nécessité, un défi, que « l’intelligence des usages » (la formation, l’éthique) et des actions collectives (les nouveaux recours juridictionnels et actions de groupe) peuvent relever. 

Les outils juridiques et technologiques favorisent l’émergence d’un véritable d’un droit à l’autodétermination informationnelle, la préservation des savoir-faire et l’hybridation des métiers.

DATARING participe aux débats autour du respect et de la défense des droits et libertés fondamentales des individus, de la recherche de modélisation et de qualification des métiers de demain.